Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 17:51

Marie Christine GREINER Inspectrice de l’Education Nationale (IEN) Vincennes Saint-Mandé

Françoise JEZEQUEL Conseillère Pédagogique auprès de l’IEN

1 – Pas d’école le lundi 13 octobre matin

La décision de la date a été prise par la rectrice de l’académie de Créteil, Béatrice Gille.

Mme Greiner ne l’a apprise que mardi 23 septembre. Il a fallu refaire la lettre (omission des écoles maternelles), et Mme Greiner a attendu en vain la position de la mairie de Vincennes quant à l’organisation d’un service d’accueil et de la restauration avant d’informer les parents. Finalement l’info a été transmise via les cahiers à partir de vendredi 26 septembre.

Le calendrier des réformes pédagogiques (édité en avril dernier) prévoyait une demi-journée de consultation avant les vacances de la Toussaint.

Demi-journée consacrée à la consultation des enseignants sur le programme de l’école maternelle, sur le socle commun de connaissance et sur le programme d’enseignement moral et civique

Davantage d’info sur :

http://www.education.gouv.fr/cid82339/lancement-de-la-consultation-nationale-sur-le-socle-commun-de-connaissances-de-competences-et-de-culture-et-le-projet-de-programme-de-l-ecole-maternelle.html

Mme Greiner nous a également informés d’une consultation publique en cours sur l’évaluation des élèves, pour plus d’info voir le site :

http://www.conference-evaluation-des-eleves.education.gouv.fr/

Cette demi-journée de cours (lundi 13 octobre matin) ne sera pas rattrapée. Les autres consultations des enseignants devraient se faire en dehors des heures de cours.

2 – 1er bilan de la mise en place des nouveaux horaires, réforme des rythmes scolaires : un premier bilan plutôt positif

  • Les changements d’horaires (8h45 au lieu de 9h…) semblent bien se passer
  • Par contre, le temps de l’après midi qui a été raccourci, pose quelques questions : une pause apparaît nécessaire, mais il ne faut qu’elle soit trop longue. Il semble que ce soit les plus grands (CM1 et CM2) qui aient le plus de mal à s’y retrouver sur ce temps raccourci.
  • La pause méridienne à 2h : le principal retour est qu’il faut calmer les enfants quand ils rentrent en classe.
  • La matinée supplémentaire est appréciée par les enseignants pour les apprentissages, grâce notamment à la présence des trois heures pleines (pas le cas dans toutes les communes). Aucun absentéisme le mercredi matin.
  • Des moments de fatigue sont relevés : jeudi après-midi, vendredi après-midi, lundi matin.


Il faudra faire un bilan en cours d’année, avec la municipalité et les équipes enseignantes.

Programme du mercredi matin. : Pour l’instant, les enseignants tâtonnent un peu. Mme Greiner assure qu’il n’y a pas plus de sport que les autres demi journées. L’IEN a demandé que tous les emplois du temps lui remontent.

Pause méridienne :

Mme Greiner explique qu’elle a revendiqué 2h à midi pour que tous les élèves puissent déjeuner dans les temps. Elle a également demandé l’uniformatisation des horaires sur toutes les écoles de Vincennes pour une meilleure gestion des enseignants absents (affectation des remplaçants plus équitable).

Des parents font remonter un manque d’encadrement à la pause méridienne.

Le temps méridien est sous la responsabilité des directeurs d’écoles sauf pour l’école Monnet, la maternelle du Nord et depuis cette rentrée pour l’élémentaire R. Vernaudon. C’est une décision de la mairie, financeur de la pause méridienne (la mairie paie les adultes qui organisent et animent ce temps).

Mm Greiner questionne ce choix de la mairie d’ôter la responsabilité du temps méridien aux directeurs d’écoles. Cela leur fait une baisse de rémunération (perte d’attractivité de Vincennes pour les mutations de directeur) et la cohérence pédagogique des activités de la pause méridienne avec les activités scolaires peut être moins bonne.

Mme Greiner rappelle que la mairie de Vincennes bénéficie du fonds d’amorçage pour financer la réforme.

3 - Les intervenants, les créneaux de gymnases

Ce sont des professionnels (art, culture, sport) qui interviennent pendant le temps scolaire à la demande des enseignants, financés par la mairie et avec l’accord de l’IEN selon le projet pédagogique fourni par l’enseignant.

Mme Greiner assure que le budget de la mairie n’a pas changé depuis l’année dernière sur ce poste. Mme Greiner veille à ce qu’il n’y ait pas d’excès de demandes : maximum deux intervenants par classe, « il y a le programme à réaliser ».

Les créneaux de gymnases sont définis dès la rentrée, il n’y a pas de retard, selon Mme Greiner. Les plannings d’attribution des gymnases par école devraient être disponibles en mairie.

4 - Le nombre d’élèves par école, par classe : Vernaudon une école saturée

Mme Greiner reconnaît que l’élémentaire R. Vernaudon qui compte 16 classes comme celle du Sud, a 20 élèves de plus.

En particulier, le nombre d’élèves dans les trois classes de CE2 est très important : 30, 31 et 31.

Pour éviter que cette cohorte (année de naissance 2006) ne se retrouve pas si nombreuse l’année prochaine en CM1 puis en CM2, les parents demandent à ce que les nouveaux arrivés sur Vincennes soient affectés à l’école du Sud. Ainsi avec les départs (déménagements…), on peut espérer des classes moins nombreuses, d’autant que les salles de classes ne sont pas adaptées à cet effectif (certains enfants sont collés au tableau, alors que d’autres le regardent avec un angle de vision de 10 degrés !).

L’IEN informe qu’une des solutions au nombre élevé d’élèves par niveau est la constitution de doubles niveaux, mais cette possibilité se heurte en général aux inquiétudes des parents. De ce fait, le volontariat des enseignants, nécessaire pour le double niveau peut être freiné.

Elle rappelle aussi que la commission de dérogation est pilotée par la ville.

L’IEN informe que Vincennes se trouve en zone non prioritaire (non ZEP) et que le nombre d’élèves par classe peut varier de 27 à 32.

Les dortoirs en maternelle

Ils sont trop petits, la ville réfléchit à des lits superposés.

Il y a des lits superposés dans le dortoir de la classe 8. L’institutrice trouve cela difficile à manipuler et moyennement pratique.

Lycée de Vincennes saturé

Un parent informe qu’à la rentrée de septembre, une trentaine d’élèves vincennois n’ont pas trouvé de place au lycée de Vincennes, et ont dû aller au Lycée de Fontenay sous Bois, Pablo Picasso. L’IEN reconnaît un problème d'affectations sur la zone avec la présence d'élèves ne venant ni de Vincennes, ni de Saint-Mandé.

Par ailleurs, elle indique que contrairement à ce que pensent les parents, Saint-Mandé n'est pas prioritaire sur Vincennes. Concernant les « suspicions » de sélection par les notes, elle rappelle que ces affectations sont réalisées par programme informatique et que « normalement », le critère notes n'est pas retenu... A suivre.

5 – le RASED Réseau d’Aide Spécialisée aux Elèves en Difficulté

Sur Vincennes, compte tenu des faibles moyens (ils ont été réduits de moitié), l’IEN a fait des priorités en fonction des plus gros besoins : seules les écoles de l’Est et de l’Ouest peuvent en bénéficier. Les écoles R. Vernaudon et du Sud ne bénéficient plus du RASED, même s’il y a des besoins.

Il y a trois personnes au RASED de Vincennes : une psychologue scolaire un maître G et un maître E.

Partager cet article

Repost 0
Published by Blog des parents d'élèves FCPE R. Vernaudon
commenter cet article

commentaires

Qui Sommes-Nous?

  • : Le blog de la FCPE Roland Vernaudon
  • Le blog de la FCPE Roland Vernaudon
  • : Bienvenue sur le blog des parents d'élèves FCPE des écoles maternelle et élémentaire Roland Vernaudon, Vincennes.Retrouvez l'actualité concernant l'école de votre enfant et réagissez (courtoisement il va sans dire) aux articles. Contact Elémentaire : Marie Ducos / 06 13 68 05 50, mail : marie.ducos@free.fr Contact maternelle : Géraldine Gahagnon: 06 63 83 45 16 mail : g.gahagnon@yahoo.fr
  • Contact

Recherche